Aller directement au contenu

Revue de l’Augure – Août 2020

Dernière mise à jour le 30 juillet 2020

Bonjour Voyageurs,

Bienvenue dans la dernière « Revue de l’Augure » de l’été. Elle servira notamment à vous présenter le programme de la rentrée du blog, ainsi que de revenir sur certaines déclarations que j’avais faites au mois de juillet.

Mes réalisations :

Peu d’écriture, beaucoup de lecture, voilà comment on peut résumer les réalisations du mois précédent.

Ayant, entre autres, eu l’occasion de lire Propagande : la manipulation de masse dans le monde contemporain de David Colon, ainsi que la Horde du Contrevent, et, Les Furtifs : deux romans de science-fiction de Alain Damasio, Petit traité de cyberpsychologie de Serge Tisseron ou encore Le Citoyen de Thomas Hobbes, j’espère pouvoir vous proposer davantage d’articles sur la démocratie et le pouvoir, thématique qui me tient particulièrement à cœur.

Du côté de l’écriture, le résultat a été plus hasardeux.

Certes, je suis parvenu, non sans difficultés méthodologiques, à rédiger les deux parties du projet « l’économie non-binaire » (la 2ème partie vient d’être terminée et sera publiée dans le courant du mois), qui est selon moi une bonne synthèse de qu’est la science économique dans toute sa complexité, même si cette synthèse est toujours perfectible.

En revanche, l’écriture de l’avant dernier numéro de la série philosophique : Philo Déconfinée n°5 : Les livres qui servent [Des livres] me donne beaucoup de fil à retordre, non seulement parce que j’ai beaucoup de mal à me détacher de mon commentaire de l’essai « Des livres » de Montaigne, mais aussi, et surtout, parce que je ne parviens pas à borner mon sujet de façon aussi pertinente que les numéros précédents (notamment parce que j’ai tant et trop à dire sur le livre et la lecture dans son ensemble). Mes plusieurs tentatives m’ont toutes laissées le sentiment désagréable d’avoir fait moins bien les numéros précédents en tout point (qualité de l’argumentation, originalité, style, longueur, …), alors que la tendance était plutôt, me semble-t-il, à l’élévation de ces qualités au cours de la série philosophique.

Enfin, mon objectif est de faire passer un message : celui de la nécessité de la lecture pour tout individu, même celui qui pense ne pas aimer lire. Ainsi, le jeu d’équilibriste visant à être à la fois pointu et accessible, afin que ce message soit compris et apprécié à la fois par les moins littéraires et par les plus cultureux, est encore plus difficile qu’à l’accoutumée. Pour cette raison, je songe à rédiger un article beaucoup plus court, d’ouverture et d’efficacité communicationnelle, porté sur l’individu et la philosophie pratique, et de reporter à d’autres articles, le travail portant sur l’analyse civilisationnelle, historique, politique et métaphysique que je souhaite mener sur la lecture.
Affaire à suivre donc.

Enfin, concernant l’amélioration du site internet, j’ai fait quelques progrès concernant l’ergonomie et la personnalisation, mais ne compte pas changer en profondeur l’apparence du site, si ce n’est de faire le maximum pour que tous les articles, y compris les plus long, soient facilement lisibles, y compris sur téléphone (qui représentent environ 80% des visites actuellement).

Concernant le développement du blog, ma priorité est de produire des articles de qualité, ainsi que la promotion et la communication autour du blog, afin d’augmenter le nombre de visiteurs, et surtout le nombre de lecteurs réguliers, c’est-à-dire de Voyageurs.

Continuité de mes projets actuels :

Concernant Philo Déconfinée :

Comme je l’avais annoncé dans la Revue de Juillet 2020, Philo Déconfinée est un projet qui fait ma fierté mais donc je souhaite me détacher afin de diversifier mes écrits.

Cependant, comme expliqué ci-dessus, les complications liées à l’écriture du prochain numéro m’empêche de m’en détacher proprement. Par conséquent, à moins que je ne trouve une solution suffisamment satisfaisante d’ici la fin de l’été, je prends la décision d’allonger le second temps de cette série philosophique (le 1er étant Philo Confinée) jusqu’à la fin de l’année 2020.

Ce qui n’est pas incohérent au vu de la seconde vague qui se profile à l’horizon, vous en conviendrez. 😉

Cela sera peut-être l’occasion d’aller un petit plus loin que prévu, et de récolter quelques nouvelles inspirations pour me donner un second souffle.

Par la suite, ce format pourra perdurer sous un autre nom, mais ne fera plus l’objet de publications régulières, mais plutôt de temps en temps, selon mon inspiration.

L’économie non-binaire :

Plutôt que d’en faire tout un nouveau format, j’ai pris la décision que l’économie non-binaire ferait l’objet d’un article en deux parties, me permettant d’exprimer ma vision de l’économie, qui est profondément plurielle, politique et philosophique, et non pas seulement numérique, rationnelle et technique.

Or, l’enjeu de l’économie plurielle ( = « non-binaire ») s’inscrit parfaitement dans ce que je veux illustrer dans le format « Économie et régimes », à savoir une économie dans laquelle le politique intervient fortement, et inversement !

En revanche, le principe de la série économique, étant celui de l’analyse non-binaire de théories économiques, sera repris dans le format « Capsules », que j’ai présenté dans la Revue de Juillet 2020.

Enfin, la capsule concernant le paradoxe d’Easterlin ne sera pas la première, car ce paradoxe repose sur d’autres théories économiques plus fondamentales et plus simple à comprendre pour des néophytes en économie, que je veux traiter en priorité.

Nouveaux projets, nouveaux formats :

Questions de chance :

Le mois d’août sera principalement consacré à l’écriture de la majeure partie des 20 épisodes de cette série, présentée dans la Revue de Juillet 2020.

Ils seront ensuite publiés au rythme de 1 par semaine, le jeudi, entre septembre et décembre (il sortira parfois 2 épisodes durant une même semaine).

Ma décision de ne sortir qu’un épisode par semaine (contre deux prévu initialement), me laisse toute la latitude de publier un article sur un tout autre sujet à tout moment, sans pour autant que le rythme de publication du blog soit trop effréné par rapport à notre rythme de lecture. De plus, puisque j’escompte que cette série de publication, coïncidera avec une croissance continue du nombre de visiteurs, il s’agira de permettre aux nouveaux arrivants de rattraper la série en cours de route.

Rythme des publications :

Deux publications sont programmées pour le mois d’août :
– L’épisode introductif de « Questions de chance », qui sortira début août
– La deuxième partie de « l’économie non-binaire » qui sortira fin août

D’autres articles seront peut-être publiés, notamment des expérimentations de nouveaux formats, mais ma priorité est l’écriture de la série « Questions de chance », pour pouvoir soutenir une publication continue à partir de la rentrée.

Conclusion :

Calme avant la tempête, l’Augure du mois d’août est tel un orage qui s’apprête à éclater : bouillonnante de chaleur et d’idées, son grondement sourd présage déjà de l’averse de mots à venir.

Une fois envolée, elle ira à la rencontre de tous les Voyageurs, les anciens comme les nouveaux. Je remercie à ce jour mes 250 lecteurs, dont 50 Voyageurs réguliers, qui augurent déjà de tant de choses, et notamment, que de nouveaux Voyageurs suivront leurs pas.

Publié dansActualités du blog

Soyez le premier à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *